Cheveux crépus, arrêtons le massacre !

A Pretoria, elles se battent pour garder leurs cheveux naturels

À Pretoria, elles se battent pour garder leurs cheveux naturels


 

Retrouvez l'article original à cette adresse : http://byus-media.com/pretoria-se-battent-cheveux-naturel/

 

 

À Pretoria en Afrique du Sud, les lycéennes se battent pour pouvoir aller en cours avec leurs cheveux naturels. Plus de 18 000 personnes ont signé une pétition sur les réseaux sociaux à l’encontre du Ministère Provincial de l’Éducation dénonçant la proscription inscrite dans le règlement intérieur d’un lycée de jeune filles de Pretoria, interdisant formellement le port de cheveux naturels pour les filles noires.

Plus de 5000 personnes pour défendre la coupe afro

 

Vendredi dernier, les élèves noires du lycée pour filles de Pretoria se sont rassemblées pour protester contre cette mesure qui les obligent à cacher leur cheveux crépus ou à les lisser. Elles affirment qu’il leur a également été interdit de parler une autre langue que l’anglais au sein de leur établissement.

 

 

pretoria

50 ans de ségrégation toujours d’actualité


 

Le Ministre Provincial de l’Éducation a demandé le retrait de cette interdiction jugée « raciste ». Oupa Bodibe, le porte parole du ministère s’est rendu sur place pour s’entretenir avec les lycéennes et le corps enseignant :

 

« Nous avons rencontré les élèves et la direction de l’école. Et les problèmes dont nous ont fait part les élèves, c’est que le règlement intérieur de l’école n’est pas adapté pour les cheveux des noires. Et lorsque les enseignants veulent faire appliquer ce règlement, ils (…) utilisent un langage très blessant et injurieux. Par exemple, ils disent : ‘Tes cheveux ont l’air sales, tu ressembles à un singe…’ Des propos humiliants et insultants, selon les écolières », a expliqué M. Bodibe.

 


Le hashtag #StopRacismAtPretoriaGirlsHigh en top Tweet en Afrique du Sud ce week-end, nous montre bien que l’ombre de la politique de ségrégation plane encore.

 

 

Les divisions raciales restent un problème dans ce pays qui a officiellement mis fin à Apartheid en 1994. Lors de l’abolition de la ségrégation, les écoles accusées de racismes avaient été contraires de fermer leurs portes...

 

 

Articles associés :

 

En Afrique du Sud, la guerre des écolières aux coupes afro

Afrique du Sud, une pétition pour autoriser la coupe afro dans les lycées

 

 

 

 

Si cet article vous a plu, vous êtes libre de le partager.

 

 

 

 

Crépue sans contraintes en version PDF
Prix : 3.99 €

 

 

 

disponible en version papier noir et blanc sur AMAZON et sur lulu.com

 

 

 

 

 

 

 
 
 
 


31/08/2016
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 150 autres membres