Cheveux crépus, arrêtons le massacre !

Black beauty, 6ème partie

 

 

Chapitre 6

Black is black, 1970

 

 

L’afro est toujours d’actualité. Ses icônes sont : les Jakson Five,

 

 

le tennisman, Arthur Ashe,

 

les Village People…

 

 

Les adeptes des tresses sont la chanteuse, Nina Simone,

 

l'actrice, Cicely Tyson, le chanteur, Stevie Wonder…

 

 

En 1979, l'actrice blanche Bo Derek devient un sex-symbol mondial en arborant une coiffure tressée.

 

 

La marque Naomi Sims créé des perruques car celles-ci sont toujours en vogue.

 

C’est aussi l’époque où Angela Davis porte son afro comme un drapeau pour défendre la
cause des Noirs aux Etats-Unis.

 

 

Au milieu des années 70, les dreads locks et l’afro explosent. Ce sont deux « créations » du 20ème siècle.

 

Bob Marley devient une star.

 

 

Les magazines associent défense de la beauté noire et publicité pour les produits dénaturants car, nécessité oblige. Il faut que l’argent de la publicité rentre dans les caisses.

 

Les couturiers européens s’entichent des modèles noirs. C’est une véritable révolution dans les défilés. Beverly Johnson,

 

 

et Iman démarrent leur carrière.

 

 

Revlon est la première firme à investir dans les cosmétiques produits pour des Noirs. Ils prennent Iman pour icône.

 

Jean-Paul Goude, le photographe, affiche sa passion pour les femmes noires. Il joue avec leur image, joue sur certains stéréotypes comme l’animalité, le côté sauvage supposés des Noirs. C’est ce qu’avait fait, avant lui, de manière différente, Joséphine Baker. Grace Jones sera l'égérie de Jean-Paul Goude et... la mère de son fils.

 

 

Au cinéma, une autre image du Noir naît. Il est le héros et peut se permettre de régler leur compte aux Blancs.

 

La sexualité supposée délurée des Noirs continue à un être l’objet de tous les fantasmes.

 

Ci-dessous, une très belle version de "La vie en rose" interprétée par Grace Jones, dans ce clip, des images de sa carrière de mannequin, de ses nombreuses collaborations avec Jean-Paul Goude... Magnifique, non ?

 

 

 

 

La suite ? C'est par ici http://www.crepuesanscontraintes.com/blog/lire-article-357368-9033848-black_beauty__7eme_partie.html

 

 

 

 


 

 

Si cet article vous a plu, vous êtes libre de le partager.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Crépue sans contraintes en version PDF
Prix : 3.99 €

 

 

 

 

 

 

 

disponible en version papier noir et blanc sur AMAZON et sur lulu.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



19/03/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 150 autres membres