Cheveux crépus, arrêtons le massacre !

En images : ce duo père-fille magnifie la beauté des cheveux crépus

L'article original est à retrouver sur konbini.com

par

Benny et sa fille de 6 ans ont fait craquer Internet avec leurs photos père-fille. Emplis de tendresse, ces clichés brisent aussi les stéréotypes sur les cheveux crépus. 

Voici Benny Harlem et sa fille de 6 ans, Jaxyn. Internet est tombé amoureux de ce duo père-fille grâce aux photos à la fois touchantes et magnifiques que Benny poste sur son compte Instagram.

 

Avec ces images, Benny — qui est chanteur-compositeur, artiste, mannequin et éducateur — redéfinit la masculinité, la paternité et la beauté telle que le monde la perçoit.

 

Pendant longtemps, la société a répété aux Noirs, et tout particulièrement aux femmes noires, que leurs cheveux n’étaient pas beaux et ne faisaient pas “professionnel”. Mais, depuis quelques années, une nouvelle génération d’hommes et de femmes noirs assume sans complexe leurs cheveux au naturel, quelles que soient leur forme et leur épaisseur.

 

Benny et sa fille font partie de ceux-là.

 

 

 

Benny coiffe souvent ses cheveux à la verticale, mais parfois il les laisse tomber sur son dos. Interviewé par le magazine Paper, il a longuement parlé de ses cheveux et de leur signification :

 

“J’espère que plus d’hommes seront fiers de laisser pousser leurs cheveux et de les coiffer comme une couronne de gloire. Tu te regardes dans le miroir et tu vois une couronne.

Pour ma part, je me regarde dans le miroir tous les matins, surtout quand mes cheveux sont dressés sur ma tête comme une couronne. Ça me rappelle qu’il faut que je reste ferme, pour montrer la personne que je suis au monde extérieur. Je les porte donc avec fierté.”

 

 

 

 

Quand il publie des photos de lui et de sa fille, Benny parle souvent de l’importance de la paternité à ses yeux, du lien spécial qu’il a avec sa fille, Jaxyn, et de la fierté qu’il ressent en tant que père :

 

“Mon apparence m’a attiré beaucoup de haine. Pas seulement venant de personnes d’origines ethniques différentes de la mienne, mais aussi de la mienne.

La manière dont je choisis de me coiffer, dont je choisis de m’afficher, ce n’est pas du tout un look typique chez les hommes noirs. Surtout avec une fille et toute la famille… en tant qu’homme qui subvient aux besoins de sa famille et en tant qu’artiste.

Mais je suis fier de tout ce qui me constitue. Mes cheveux sont épais comme pas possible et j’en suis fier.”

“Comme je l’ai dit auparavant, je reçois beaucoup d’amour, je reçois beaucoup de haine. Même dans cette haine, il faut rester ferme et continuer à s’aimer, aimer la personne que l’on est, aimer l’endroit d’où l’on vient, aimer ses racines, aimer la façon dont on apparaît.

J’ai des cheveux très, très crépus. Je dois faire en sorte que ça me convienne. C’est la personne que je suis.”

 

 

“Je ne ressemble pas au mec noir ordinaire et ça me va. J’aime le fait d’être qui je suis. Beaucoup d’hommes qui me ressemblent n’ont pas la plateforme que j’ai la chance d’avoir pour s’afficher.

J’espère aussi que je suis l’un de ceux qui restent fermes en tant qu’artiste, en tant qu’homme, en tant que père, et donc que j’aide les autres hommes à afficher leurs cheveux et tout le reste sans en avoir honte.”

Merci Benny de redéfinir la masculinité et de rappeler au monde que les cheveux crépus sont, eux aussi, magnifiques.

Traduit de l’anglais par Hélaine Lefrancois



23/07/2016
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 152 autres membres