Cheveux crépus, arrêtons le massacre !

Label beauté noire, vous connaissez ?

Bonjour !

 

 

J’ai découvert aujourd’hui en furetant sur le net, l’association LABEL BEAUTE NOIRE. En aviez-vous déjà entendu parler ? Il s’agit d’une association de consommateurs qui organise des sessions d’information autour de plusieurs thèmes dont celui de la dépigmentation volontaire auprès des populations japonaise, indienne, maghrébine, américaine et africaine car le phénomène du blanchiment de la peau est international. Sa présidente se nomme Isabelle MANANGA-OSSEY. Cette association a été créée en 2004. Celle qui en est devenue la présidente avait été interpellée par des femmes dont la peau avait été brûlée par un produit éclaircissant concocté par une pharmacienne. Elles lui ont demandé de leur servir de médiateur. Vous imaginez si toutes les femmes qui ont eu le cuir chevelu brûlé par un défrisant trouvaient cela suffisamment dramatique pour s'en plaindre auprès d'une association de consommateurs ?

 

 

Isabelle Mananga-Ossey est devenue, presque malgré elle, une passionaria de la cosmétique pour peaux noires du fait de son intérêt pour les méfaits de la dépigmentation volontaire et la promotion de cosmétiques de qualité pour peaux noires. C’est la raison d’être de l’association Label Beauté Noire (LBN). Entretien

 

 La création de l’association Label Beauté Noire relève du hasard ?
Isabelle Mananga-Ossey :
J’ai effectivement été interpellée, à Evreux, en 2003 par des femmes qui avaient été brûlées par des crèmes éclaircissantes fabriquées par une pharmacienne de la ville. Elles m’ont demandé de leur servir de médiateur avec la pharmacie à qui j’ai demandé si elle avait eu les autorisations pour fabriquer de tels produits. Sans réaction particulière de leur part, nous nous sommes rendues à la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF). Un an plus tard, aucune suite n’avait été donnée à notre affaire au niveau de la direction des Fraudes. Je me suis vraiment énervée et le nombre de victimes s’était entretemps étoffé, au moins une dizaine. Et toutes noires, de quoi se poser des questions. La seule réponse que l’on m’ait faite alors pour expliquer ce silence : « Vous n’êtes pas une association ». C’est ainsi que l’association de consommateurs Label Beauté Noire est née en avril 2004, avec notamment le soutien de la ville d’Evreux.

 

Pour lire la suite de l’interview, suivez le lien

 

http://beaute.afrik.com/Label-Beaute-Noire-pour-des.html

 

 

Autres liens :

 

 

http://www.diversitelles.com/p-creatrices/IsabelleManangua.php?PHPSESSID=24566c0b74e50a4481227fdecb22a84a

 

 

http://www.facebook.com/group.php?gid=34975189836

 

 

http://magazinecam.com/index.php?action=view&id=44&module=newsmodule&src=%40random4608468086433

 

 

 

 

 

Si cet article vous a plu, vous êtes libre de le partager.

 

 

 

 

Crépue sans contraintes en version PDF
Prix : 3.99 €

 

 

 disponible en version papier noir et blanc sur AMAZON et sur lulu.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



28/04/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 150 autres membres